En direct du terrain…

19 juin 2017

Photo de la semaine LPO : Premier bilan du printemps 2017

NDLR : un nid supplémentaire a été porté dernièrement à notre connaissance ; l'actualité a donc été…
9 juin 2017

Facebook réseau Cigogne noire : 900 likes !

Vous êtes désormais plus de 900 à suivre le facebook de la coordination nationale ONF-LPO du…
7 juin 2017

La Cigogne noire à l’honneur dans un reportage consacré au futur Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne

La Cigogne noire était à l'honneur dans un reportage sur le futur Parc national des forêts de…
10 mai 2017

Nids occupés au 1er mai 2017...

Au 1er mai 2017, le réseau national Cigogne noire ONF-LPO a connaissance de 34 nids occupés…
2 mai 2017

Photo de la semaine LPO : suivez en direct la vie d’une famille de Cigogne noire...

La coordination nationale Cigogne noire ONF-LPO vous propose de suivre ce couple (Hongrie). Au…

Plus d’actualités…

2014 janvier 23 - Bien Public - Il faut sauver la cigogne noire en danger

Bien Public : retrouvez l’article original

Vie locale Montbard : premier samedi du musée avec “La pensée écologique”

le 23/01/2014 à 05:00 Vu 23 fois

Samedi, au musée Buffon, a eu lieu une conférence intitulée “La pensée écologique” avec Luc Strenna, vice-président de la Ligue pour la protection des oiseaux de Côte-d’Or.

« Cette conférence est la première animation des samedis du musée. Luc Strenna s’intéresse beaucoup à l’écologie en Bourgogne. Il a écrit un ouvrage intitulé L’Homme et l’animal , a expliqué Lionel Markus, responsable du musée.

L’intervenant a fait le lien avec Buffon qui avait déjà parlé de l’habitat, de l’environnement, des oiseaux, des lieux où l’on peut les observer.

À l’époque, c’était une première approche de ce que font les écologues (personnes qui s’intéressent à l’environnement et à la manière de la préserver) aujourd’hui.
Prochain rendez-vous

Le second samedi du musée aura lieu le 14 février, à 18 heures, et aura pour thème “la cigogne noire” avec l’intervenant de la Ligue pour la protection des oiseaux, Antoine Rougeron.

Partagez :